RP, Revue de presse

Grand Est

Blâmont - Deux « Diogène » heureux

dimanche 21 septembre 2014 / libellé : Développement durable par Laure Digonnet / Directrice du Pôle Développement Extérieur Grand-Est

Article de l’Est Républicain du 21/09/2014

Deux « Diogène » heureux

« Quand on m’a dit que j’allais dormir dans un endroit insolite, ça a éveillé ma curiosité, et quand on a ajouté que c’était un tonneau, je n’y croyais pas ! » Solène, en compagnie de son collègue, Yohann, vient pourtant d’y passer quatre nuits et s’en porte comme un charme. La précarité n’effraie pas la jeune femme : avec son statut d’intermittente du spectacle, cette technicienne lumière est habituée aux situations peu confortables. « Mais là, c’est vraiment sympa », ajoute-t-elle, « et c’est presque le luxe ». Le tonneau dans lequel logent, depuis le début de la semaine, les deux animateurs du « Science tour », de passage à Blâmont, est en effet quasiment neuf. Acheté par la ville pour le camping municipal, il n’a que très peu été utilisé jusque-là. « Ça sent encore bon le pin frais à l’intérieur, la literie est confortable, vraiment, c’est sympa », confirme Yohann.

Les deux « petits débrouillards » ne se prennent pas pour Diogène, ils n’ont rien de cynique et apprécient le calme ambiant qui règne au camping où ils se retrouvent quasiment seuls. « Certes, on ne peut pas y cuisiner, mais les organisateurs sont très gentils et nous apportent des repas chauds tous les soirs. A midi, on déjeune au collège et dans notre tonneau, on dispose aussi de l’électricité et on peut y brancher une bouilloire pour le petit-déjeuner : c’est très bien isolé et on ne ressent pas le froid de la nuit. »

Tout est donc parfait pour les animateurs du « Science tour » qui poursuivront ensuite leur tournée par le festival de géographie de Saint-Dié, début octobre, et une rencontre dans les anciennes brasseries de Maxéville où les galeries des caves pourraient être réhabilitées en champignonnières.

Après ces bonnes nuits dans un tonneau, les deux animateurs dormiront-ils ensuite dans ces caves humides ? Pas sûr, mais ils garderont de Blâmont un excellent souvenir. « Les contacts avec les gamins ont été très positifs. Certains sont revenus nous voir avec leurs parents. C’est la preuve que pour eux aussi l’expérience est positive. »

Réagissez !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

Siège Régional

Les Cadières - Entresol M

53 rue Lafayette

54320 Maxéville

Tél : 03.83 96.38.94

Pas de contacts :x
Double cliquez pour éditer.

RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | SPIP