RP, Revue de presse

Grand Est

Cette semaine, l’association des Petits Débrouillards de Lorraine s’installe au parc Charles III.

vendredi 30 juillet 2010 / libellé : Solidarités par Ameline Bunle- Tighedine / Directrice APDGE

Est Républicain -Sciences

30/07/2010

Cette semaine, l’association des Petits Débrouillards de Lorraine s’installe au parc Charles III.

Drôle de chasse à la souris

Ici à Nancy nul besoin d’avoir la science infuse. D’ailleurs c’est plutôt mal vu. Tout l’intérêt des animations proposées par les Cités débrouillardes, c’est justement d’amener les enfants à une démarche scientifique ! On peut observer la biodiversité végétale et animale en bas de chez soi.

Photo D. CHARTON

Il faut comprendre que pour trouver une solution, il faut déjà avoir éprouvé bien des postulats ! C’est ce concept-même qui a tout de suite plu à Céline Ferreau, animatrice pour l’association, basée aujourd’hui au parc Charles-III : « Les enfants doivent envisager eux-mêmes différentes hypothèses, les tester puis faire les critiques, positives ou négatives du travail ainsi effectué ». Aujourd’hui, les enfants doivent mettre au point un piège à rongeurs. Ce coup-ci, c’est un peu plus compliqué que d’attraper des insectes au filet ! « Je vais mettre au fond de ma bouteille du coton, des feuilles, un caillou et du sable, décide Alison. C’est pour recréer l’environnement de la petite souris. » Manifestement la fillette a bien compris qu’on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre : le piège en question est largement décoré de dessins, et elle projette déjà d’apporter à sa captive un « petit morceau de fromage ». Pourtant, les enfants ont bien assimilé qu’après avoir observé leurs rongeurs, il faudra les libérer. « Ça ne les empêche pas d’avoir quelquefois de la peine » note Charlène, qui vient également encadrer les enfants. La petite Dana, elle, met déjà au point son piège : « Il y aura une partie rabattable, qui sera maintenue en l’air par un bout de bois, et j’attendrai que la souris soit passée, pour tirer sur une ficelle et refermer le piège ! ». Quitte à passer la nuit à l’affût ? Pas si sûr : l’activité prend fin à 17 h, il va falloir trouver autre chose !

Des activités pour tous

Peu importe si les enfants tâtonnent longuement pour trouver une solution, le but est avant tout de passer un après-midi tous ensemble, et en plein air, si possible. « Lundi, il y avait peu de monde à cause du mauvais temps, heureusement, on a toujours un lieu pour s’abriter. Après, il faut savoir improviser… » explique Céline. Aujourd’hui, temps maussade ou pas une dizaine d’enfants ont fait le déplacement. Une maman est même venue participer à la bonne humeur ambiante : « J’accompagne mes fils Abel et Zlotan, tient à préciser Tanta. On habite juste en face en ce moment, alors autant venir, c’est mieux que de rester enfermés toute la journée ».

Demain, les enfants iront à l’Aquarium, ce coup-ci, aucun risque que la pluie gâche la fête !

Marie KOENIG

 [1]

Réagissez !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

Siège Régional

Les Cadières - Entresol M

53 rue Lafayette

54320 Maxéville

Tél : 03.83 96.38.94

Pas de contacts :x
Double cliquez pour éditer.

RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | SPIP