54, Meurthe et Moselle

Grand Est

Retour sur le FSL : “Les Sciences, ennemies ou alliées des luttes sociales ?”

lundi 3 mai 2010 / libellé : Sciences et société par Sébastien Monnier/Coordinateur d’Activités 54

“Les Sciences, ennemies ou alliées des luttes sociales ?”

C’est sur ce thème que nous avons débattu au Forum Social Local (FSL) à Tomblaine en ce beau dimanche de printemps : nous étions plus de vingt téméraires.
Le but du Forum ? Rassembler, informer, discuter et débattre...mission accomplie !
Pêle-mêle ont été abordés des sujets aussi variés que la neutralité des Sciences, le règne des Experts, les Sciences Humaines, l’Economie, la Communication avec un grand « c » mais aussi la place des femmes dans le monde de la Recherche... Il serait illusoire de vouloir résumer une discussion vivante d’une heure trente en quelques mots...nous ne nous attacherons ici qu’aux grandes lignes.
A un plan précis, nous préférons la spontanéité : même si le discours y perd en cohérence, nous espérons qu’il y gagnera en force et en vigueur...et qu’ainsi il sera plus proche encore du débat qui lui aura donné naissance.
Forte de ses quinze années de Recherche au CNRS et de ses douze ans aux Petits Débrouillards , Carole Ecoffet nous a fait le plaisir de tenir le rôle d’invitée d’honneur...d’interlocutrice privilégiée.
Quelques mots d’introduction de Carole à propos de ses qualités et engagements et déjà le sujet est lancé :
« Vous êtes chercheur au CNRS, est-ce que ça nous indique votre position sur la question ? »
Quelques rires fusent.

JPEG - 3.8 Mo
Eclats de rire au Forum Social Local de Tomblaine

Carole poursuit :
« Ennemies ou alliées ? Pourquoi poser la question...les Sciences sont neutres ! »
Pas si sûr pour les différents acteurs du débat...rapidement nous parlons de budgets, de contrats et de demandes d’expertises...plus ou moins objectives suspectent-ils.
« Bien sûr, certains choix personnels et idéologiques sous-tendent nos choix professionnels...mais la recherche de fonds budgétaires n’est pas l’essentiel de notre travail : un laboratoire bien géré profite des recherches en partenariat avec les industries pour favoriser et dynamiser ses recherches fondamentales. »
Le débat ne semble pas être né d’hier : Carole cite pour exemple les dires qu’Amin Maalouf prête à Omar Khayyâm, écrivain et savant persan dans son ouvrage Samarcande...« Le Prince qui saurait s’entourer de Savants serait le meilleur des Princes...mais le Savant qui s’entourerait de Princes serait le pire des Savants. »Cette citation n’a pour but que d’étayer notre propos mais n’est pas nécessairement fidèle au mot près à l’œuvre d’Amin Maalouf.
Nous poursuivons sur les expertises :
« C’est dans l’intérêt des industries d’introduire du doute...ça leur donne du temps : prenez l’exemple de l’amiante, sa dangerosité pour l’homme est évoqué dès 1906...les premiers procès ont lieu aux Etats Unis dans les années 20 mais l’amiante ne sera interdite qu’en 1997 ! » nous confie un des participants.
« C’est lorsque les experts et les contre-experts se renvoient la balle qu’on oublie peu à peu les luttes sociales qui justifient ses expertises. »
Nous abordons maintenant le sujet des Sciences Humaines et Sociales qui sont souvent décriées, dépréciées et oubliées.
« Elles le sont...contrairement aux autres Sciences qui sont “Inhumaines et Asociales ?” » s’amuse Carole.
« Nous dissocions tout par logique de spécialisation et de spécialistes alors qu’au final ce sont l’observation, la curiosité et le désir de comprendre qui sont le point de départ de toutes les Sciences ! »
Chemin faisant, nous rebondissons sur l’Economie :
« C’est l’art de bien gérer ses ressources...les économistes font ils de l’Economie ?! » Enfin un sujet où tout le monde s’accorde !
A présent nous discutons des données scientifiques et de leur accessibilité par le plus grand nombre...pas facile...entre les cercles fermés des milieux autorisés et les politiques éditoriales des grandes revues scientifiques qui mènent à des prix d’abonnement délirants ! L’univers clos de la science sur elle-même contribue souvent à l’obscurantisme dont nous l’accusons :
« Balladez-vous dans un labo de Recherche, vous y trouverez des diversités ethnique et socio-culturelle qui vous étonneront ! »rétorque Carole.

JPEG - 3.8 Mo
Carole Ecoffet en grande discussion au Forum Social Local de Tomblaine

Les préjugés ont la peau dure...la place des femmes dans les Sciences reste encore et toujours en discussion : plusieurs intervenantes en témoignent.
Peut-être avons-nous fait le tour de la question ?!?...un peu de philosophie des sciences ?
« Gaston Bachelard, notamment dans "Formation de l’esprit scientifique ainsi que dans Psychanalyse du feu" parle d’images que nous créons dans notre imaginaire au moment où nous construisons nos savoirs, nous explique Carole, ces images, indispensables d’après lui pour apprendre, nous limitent ...En effet, une image peut parfois contrarier la création d’une nouvelle image. »
Chacun a pu trouver un moment pour s’exprimer ou a simplement pris plaisir à écouter notre débat ; il est maintenant temps pour Carole Ecoffet de conclure.
« Au terme de vulgarisation scientifique, je préfère celui de diffusion de la culture scientifique qui souligne le partage de la Connaissance plutôt que son professorat.
Ouvrir le monde des sciences au plus grand nombre, c’est aussi s’appuyer sur toutes les visions du monde qui nous entoure...c’est s’ouvrir aux artistes, c’est s’ouvrir aux écrivains de science-fiction notamment.
Les associations d’Education Populaire ont un rôle à jouer : elles peuvent et elles doivent aider à tisser de nouveaux liens entre les sciences et le monde. »

Réagissez !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

Antenne de Meurthe et Moselle

La Piscine

5 avenue de Metz

54 320 Maxéville

Jérôme Tricomi - Coordinateur de Développement territorial - tel : 03 83 96 38 94


RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | SPIP