RP, Revue de presse

Grand Est

La jeunesse s’investit dans les lieux

lundi 8 août 2011 par Ameline Bunle- Tighedine / Directrice APDGE

Vosges Matin 20/07/2011

La jeunesse s’investit dans les lieux

Le jardin de 7 lieues, ça les botte ! Depuis lundi, sept gamines âgées de 12 à 16 ans y travaillent dans le cadre d’un chantier éducatif mené, lui aussi, par le centre Léo-Lagrange. Sous la houlette de Safia Filali. De jeunes adolescentes (eh oui, la gent féminine est la seule représentée !) qui s’investissent pleinement dans ce projet du style gagnant-gagnant. Ces jeunes filles, donc, « doivent » quatre journées et demie de travail à leur « employeur ». En contrepartie, elles recevront un salaire sous forme de bons d’achat et ont droit à des activités diverses et variées. Parmi lesquelles des visites comme celle du Bioscope en Alsace.

Ou encore des cours aussi intelligents que ludiques dispensés par Pierre Claudel, animateur des Petits Débrouillards de Lorraine. Mare en devenir

Ça, c’est pour la partie rigolade à proprement parler. Mais les stagiaires doivent aussi travailler. Ce qui ne leur pose pas vraiment de problèmes. Dans ce jardin proche du foyer APF de la Voivre, ce n’est pas le bagne. Et les participantes se montrent plutôt heureuses de participer à cette belle aventure d’un jardin partagé qui prend forme saison après saison. Leur mission ? Réaliser l’isolation intérieure du chalet construit au milieu des plantations l’an dernier dans le cadre d’un chantier éducatif du même ordre. Aux côtés du patron des lieux, Benoît Froment. Et avec des matériaux naturels, pour rester dans la philosophie du projet initial.

L’autre sujet de ce chantier édition 2011 est tout aussi écologique. Cette fois, c’est surtout Gaëlle, en service civique à Léo, qui est aux manettes. Il s’agit de créer une mare basée sur la biodiversité qui aura sans aucun doute de belles vertus éducatives à utiliser par la suite. Avoir la possibilité d’en savoir plus sur la faune et la flore locales sera un atout de plus très bientôt dans ce petit coin de paradis. Peut-être faudra-il, une fois la mare mise en eau, apporter quelques spécimens comme les dytiques, voire les têtards qui deviendront grenouilles. « Pour d’autres espèces comme les libellules, je pense qu’elles vont arriver naturellement » sourit Gaëlle. Quand on vous dit que ce petit jardin partagé a quelque chose d’extraordinaire…

S. KUHN

Réagissez !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

Siège Régional

Les Cadières - Entresol M

53 rue Lafayette

54320 Maxéville

Tél : 03.83 96.38.94

Pas de contacts :x
Double cliquez pour éditer.

RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | SPIP