RP, Revue de presse

Grand Est

Les collégiens sensibilisés aux dangers de l’alcool

mercredi 17 avril 2013 par Laure Digonnet / Directrice du Pôle Développement Extérieur Grand-Est

Vosges Matin - 17/04/2013 - Le Tholy

Les collégiens ont été très attentifs aux explications données par les intervenantes sur les méfaits de l’alcool.

Inès Mahdi et Alexia Toula, intervenantes pour « Les Petits Débrouillards du Grand Est », ont captivé leur jeune auditoire.

Dans le cadre de son programme « Education, santé », le collège Guillaume-Apollinaire souhaitait mettre en place, avec le concours de Thérèse Leibel, infirmière de l’établissement, une action de prévention sur les conduites addictives dont principalement la thématique de l’alcool. Ce projet d’animation scientifique a été concrétisé par l’association « Les Petits Débrouillards du Grand Est » d’Epinal avec comme coordinatrice Christelle Laurent. Le débat avec les élèves de 4e était animé par Inès Mahdi et Alexia Toula. Le thème était composé de six grandes parties : « Ados et alcool : quels risques pour la santé ? », « Que faire quand ces derniers boivent trop ? », « Comprendre leurs comportements », « Que faire en tant que parents ? », « Comment leur en parler ? », « Les idées reçues sur les jeunes et l’alcool ».

Les adolescents ne consomment pas plus d’alcool qu’avant, ils consomment plus intensément et plus dangereusement. Aujourd’hui, 88 % des jeunes de 16 ans ont déjà bu de l’alcool dans leur vie et 9 % des jeunes de 17 ans connaissent des ivresses répétées. Les ados goûtent-ils à l’alcool plus tôt que les anciennes générations ? Sans doute. L’alcool est partout : supermarchés, bars... d’où une plus grande tentation. Si dans les années 60, l’alcool était présent partout, il s’agissait surtout de vin. Le premier grand changement est la mise à disposition d’alcools très diversifiés et souvent bien plus forts que le vin. Le deuxième est le comportement des jeunes : l’alcool, objet de compétition, c’est à celui qui boit le plus ! Cet attrait pour la boisson traduit un manque de confiance en la société, un manque de perspective, un pessimisme social. Ce n’est pas juste un effet de mode, puisque c’est la société qui est responsable en partie. On peut miser sur le rôle de l’éducation, le rôle des parents, des associations et des initiatives comme des soirées non alcoolisées. Il faut savoir que 83 % des parents d’enfants scolarisés déclarent que la consommation d’alcool par les jeunes est pour eux une source d’inquiétude. Les parents doivent imposer leurs limites dans leur propre maison et surtout surveiller ce qu’il s’y passe en ne faisant pas trop confiance à leurs enfants. La discussion est plus productive que le jugement. C’est pourquoi la prévention est très importante : c’est montrer les méfaits de l’alcool. Des images chocs ont été présentées aux collégiens sous forme de vidéo, notamment un accident de la route dû à une conduite sous l’emprise de l’alcool.

Ce débat sur l’alcool avec ses effets et dangers a été très constructif. L’objectif étant une prise de conscience des jeunes.

Une initiative qu’il faut saluer et féliciter, tout comme l’établissement cafranc et les intervenantes pour la qualité de leur intervention.

Réagissez !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

Siège Régional

Les Cadières - Entresol M

53 rue Lafayette

54320 Maxéville

Tél : 03.83 96.38.94

Pas de contacts :x
Double cliquez pour éditer.

RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | SPIP