RP, Revue de presse

Grand Est

Maxéville - Les champignons au cœur des caves

dimanche 12 janvier 2014 / libellé : Développement durable par Laure Digonnet / Directrice du Pôle Développement Extérieur Grand-Est

Article de l’Est Républicain du 12/01/2014

Les champignons au cœur des caves

Les anciennes caves des Vins de la Craffe en passe d’abriter une champignonnière ? L’idée pourrait faire sourire mais c’est un projet ambitieux que l’association des Petits Débrouillards et la ville de Maxéville développent depuis quelques mois, dans les sous-sols des friches industrielles des Brasseries, sous l’actuelle MJC de Maxéville. Le taux d’humidité y est parfait.

« Les Petits débrouillards souhaitent soutenir la création d’une champignonnière, un lieu de culture du champignon. La base d’un projet bien plus vaste autour de la mycologie. En effet, le champignon servira de support à un projet original sur le plan économique, social et culturel. Ce sera la base économique commune à de nombreux acteurs », explique Aurélien Chrétien à la tête de ce « Champi’Parc » révolutionnaire.

Il a pris le pari de monter un projet coopératif qui réunirait des acteurs aussi divers que variés : artistes, techniciens, enseignants, scientifiques, entreprises, institutions… « Pour être au plus près des enjeux sociaux, ce lieu d’innovation sociale sera enclenché par une dynamique de coopération et d’entraide », ajoute Aurélien qui parle d’économie sociale et solidaire.

Le Champi’Parc a pensé faire appel au crowdfunding (technique de financement participatif utilisant internet) et pense développer le parrainage de bacs. Avis aux intéressés !

D’un point de vue culturel, « la champignonnière proposera des activités à destination de tous les publics (scolaires, familles, jeunes, adultes…) et sera un lieu de pratique de la culture scientifique et industrielle, au plus près de la recherche » poursuit le porteur de projet qui a déjà développé des contacts avec quelques partenaires.

« Le Champi’Parc se veut également un lieu de valorisation du patrimoine de Maxéville » souligne Fabrice Humbert, chargé du projet en mairie. Des idées de coopération avec l’Amyphar (mycologues pharmaciens), la Société lorraine de mycologie ou les labos de l’INRA… Des animations pendant la Fête des sciences, des sorties forêt, expos, conférences ou débats peuvent aussi toucher l’art, la cuisine… Maxéville était bien réputée pour la culture des fraises au siècle dernier…

Une nouvelle réunion de présentation est prévue le mardi 28 janvier à 20 h.

Renseignements auprès des Petits Débrouillards, tél. 03.83.96.38.94.

Réagissez !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

Siège Régional

Les Cadières - Entresol M

53 rue Lafayette

54320 Maxéville

Tél : 03.83 96.38.94

Pas de contacts :x
Double cliquez pour éditer.

RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | SPIP