RP, Revue de presse

Grand Est

mont-saint-martin : Petits débrouillards face à la nature

vendredi 30 juillet 2010 / libellé : Solidarités par Ameline Bunle- Tighedine / Directrice APDGE

Républicain lorrain - mont-saint-martin

30/07/2010

Petits débrouillards face à la nature

Pour l’année internationale de la biodiversité, les enfants s’intéressent au monde du vivant végétal ou animal, à deux pas de chez eux.

Aujourd’hui encore, les enfants du quartier du Val, mais aussi leurs parents, sont invités à descendre en bas de chez eux, pour découvrir la biodiversité de leur environnement.

A première vue, il s’agit d’une simple étendue d’herbe. Mais à hauteur d’enfant, entre 6 et 15 ans, on aperçoit, entre les brindilles, bien des spécimens Munis de leurs aspirateurs à insectes, ils collectent des petites bêtes, qui rempliront le « bestiolarium ».

« L’objectif est que chaque enfant prenne conscience qu’il existe, sous leurs yeux, sous leurs pieds, un écosystème, et que le vivant est absolument partout », explique Sébastien Monnier, coordinateur d’activités pour les Petits Débrouillards. L’association gère l’opération conjointement avec la mairie de Mont-Saint-Martin, la Caf et Batigère. 16 quartiers sont concernés en Lorraine et près de 200 en France, le tout pour les enfants qui ne partent pas en vacances. Jeux et expériences

Mieux qu’un cours magistral, souvent trop savant, les enfants sont invités à participer, créer, bricoler pour s’approprier leur objet d’étude. Plusieurs jeux, qui se transforment en expériences scientifiques, leur offrent l’occasion de mettre la main à la pâte.

Par exemple, pour prendre conscience des méfaits de la déforestation, chacun incarne un animal. Ils sont tous reliés par une ficelle, puis à un arbre. Lorsque ce dernier s’écroule (l’enfant s’allonge), ils doivent décider s’ils pourront survivre ou non sans lui. Le résultat est sans appel : tous les enfants s’allongent dans l’herbe. Pour Sébastien Monnier, « c’est le meilleur moyen de les sensibiliser à de grandes questions sans les assener de théories compliquées. Le jeu permet une approche qui les implique davantage, et les marquera à plus long terme. »

Ces activités de vulgarisation ont un but : donner l’envie de se poser des questions, sur tout ce qui nous environne.

Publié le 30/07/2010

 [1]

Réagissez !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

Contacts

Siège Régional

Les Cadières - Entresol M

53 rue Lafayette

54320 Maxéville

Tél : 03.83 96.38.94

Pas de contacts :x
Double cliquez pour éditer.

RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | SPIP