GE, Grand Est

Grand Est

La stratégie nationale de culture scientifique, technique et industrielle (S.N.C.S.T.I.)

vendredi 10 mars / libellé : Sciences et société par Ameline Bunle- Tighedine / Directrice APDGE

Conçue pour 5 ans, la stratégie nationale de culture scientifique, technique et industrielle (S.N.C.S.T.I.) est intégrée au Livre Blanc de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et sera évaluée tous les deux ans par le Parlement. Son objectif : éclairer les citoyen(ne)s et leur donner les moyens de renforcer leur curiosité, leur ouverture d’esprit et leur esprit critique.

4 thématiques transversales et 5 orientations stratégiques

La S.N.C.S.T.I. se fonde sur les priorités de l’État. Parmi celles-ci, quatre thématiques transversales ont été retenues comme prioritaires. Elle définit cinq orientations stratégiques qui sont déclinées en objectifs et en actions, afin de guider l’engagement des acteurs dans ce domaine. 4 thématiques fondées sur les priorités de l’État

Egalité femmes-hommes Changement climatique et développement durableEurope Histoire des sciences et des techniques 5 orientations stratégiques

Connaissance et reconnaissance des acteursNumérique : connaissance et usagesDébat démocratique et appui aux politiques publiquesDémarche scientifique partagée par la société Culture technique, industrielle et innovation La SNCSTI répond à 4 enjeux sociétaux

Culturel : conforter notre culture commune et créer du lienDémocratique : éclairer le débat public et les choix politiquesÉducatif : former les jeunes citoyen(ne)sSocial : favoriser les facteurs d’inclusion La S.N.C.S.T.I. repose sur quatre principes

Le bien commun : la stratégie vise à donner un sens collectif aux actions de chacun, à leur offrir une référence et une feuille de route ; La qualité : des opérations et des actions visant, pour tous les publics, le meilleur niveau de qualité – qualité scientifique, qualité de la médiation, qualité de la relation avec le public ; L’appropriation : chaque acteur prend en compte la SNCSTI selon ses objectifs et ses possibilités ; La subsidiarité : chaque acteur de la CSTI est responsable de l’application de la SNCSTI à son niveau d’intervention et selon ses moyens d’action.

La synthèse

Le rapport

Pour en savoir plus

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid113974/la-strategie-nationale-culture-scientifique-technique-industrielle.html

Réagissez !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | SPIP